Une Femme Pas Comme Les Autres
Une Femme Pas Comme Les Autres

En Afrique généralement, et particulièrement en Afrique sub-saharienne, il y a très peu de discussions en ce qui concerne les meilleurs films. La palme, plus de la majorité du temps, revient aux films du Burkina Faso. “Une Femme Pas Comme Les Autres” est un film qui à mon avis, fait parti des élites du Cinéma Africain, sans exagérations.

Une Femme Pas Comme Les Autres” est un film racontant comment une femme, directrice d’entreprise, après avoir découvert que son mari la trompe avec la voisine, décide de prendre un deuxième époux. N’ayant pas vraiment le choix, celui-ci se retrouve à devoir gérer la cohabitation avec son nouveau “coépoux“. Le synopsis ne peut pas être plus simple, plus clair pour un film aussi bien fait. Au delà de simplement explorer le choc culturel d’une telle décision, le film parle aussi et surtout des sentiments de la femme alors qu’elle fait face à la tromperie de son mari.

L’actrice principale, dont le nom m’échappe (humm Georgette Paré), est tout juste impeccable (je ne vente pas souvent, mais là ça vaut le coup). Naviguant entre les différentes émotions créées par la situation dans laquelle son personnage se retrouve, elle réussit non seulement à nous convaincre par son jeu, mais aussi à nous transmettre les émotions qu’elle portrait. L’ensemble du casting fait un travail formidable. Aucun des personnages n’est réellement joué plus que nécessaire. Il y a comme dans tout film des personnages facilement oubliables, mais les principaux antagonistes nous surprennent à chaque scène. Comparé à certains films Africains qui ne peuvent s’empêcher de nous rappeler à chaque scène que c’est un film tourné en Afrique (excessive focalisation sur le décor), “Une Femme Pas Comme Les Autres” intègre plutôt le décor comme une partie légitime du film. On ne sent pas de décalage entre l’histoire et l’environnement. C’est plutôt plaisant.

L’histoire tournant autour des deux couples est bien ficelée, et surtout logique. C’est assez inédit de voir un sujet tel que l’adultère traité d’une telle manière. Et rafraichissant d’être surpris par la tournure des événements. Certes, rien de ce que l’on y voit n’est inédit, mais le film crée des doutes, beaucoup de doutes. Et bien qu’à un certain dégrée, la fin peu être un peu prévisible, le réalisateur fait un excellent boulot à nous faire tourner autour tout le long du film.

En bref? “Une Femme Pas Comme Les Autres” est un film que je recommande à tous. Non parce que c’est un film Africain valable, mais aussi parce que le film est conduit par le personnage principal  qui est une femme et qui fait un boulot formidable. J’encouragerai peut être certaines filles ou femmes à gérer leurs problèmes d’adultère de la même manière mais bon… Au moins elles auront vu le film.

Une Femme Pas Comme Les Autres” : 8/10

Kansas City Shuffle

Advertisements