Plus qu’une relation entre une mère et sa fille, j’ai toujours été fasciné par les relations entretenues entre une mère et son fils. De la marâtre à la protectrice, mon top 7 est totalement subjective et représente les relations mère-fils dans les séries télés, dans le désordre.

1- Becca and Michael Winstone in “Missing

Ashley-Judd-in-Missing-5

Missing” est probablement l’une des séries dont je regrette le plus l’annulation. L’histoire centrée autour d’une mère ex-agent de la CIA qui n’hésite pas à parcourir le globe pour retrouver son fils kidnappé par une organisation secrète. Avec une femme en personnage principal, cette série c’était comme voir une saison de #24HeuresChrono durant laquelle Jack Bauer cherchait sa fille disparue. Becca Winstone (Ashley Judd) ne reculait devant aucun obstacle pour retrouver son fils, meurtres et tortures y compris. Le lien entre la mère et la fille était probablement accentué par le fait que le père était hors du paysage. Néanmoins, qui ne voudrait pas avoir une mère prête à macheter son passage jusqu’à nous pu nous sauver? Très peu de relations ont été aussi fortes que cette mère et son fils.

 

2- Cersei and Joffrey Lannister in “Game of Thrones

Game of Thrones
Game of Thrones

Probablement le plus évident de la liste, Cersei Lannister et son fils ont probablement la relation la plus bizarre qui soit. L’archétype de la mère protectrice, Cersei pardonne tout à son fils, et littéralement, tout. Les habitués de #GOT le savent depuis bien longtemps, Joffrey est un enfant gâté et un roi atroce. Chouchouté depuis la naissance par une mère qui ne lui refuse rien, il est simplement insupportable, que ce soit pour ces proches ou les téléspectateurs. Mais malgré tout le choc qu’elle a pu recevoir des actions de son fils, l’amour de Cersei pour son fils reste indétrônable. je paris qu’on voudrait tous avoir une mère pareille qui nous aime inconditionnellement et qui sera toujours là pour nous, peu importe ce qu’on fait et à qui on le fait.

 

3- Michael and Madeline Westen in “Burn Notice

Burn Notice
Burn Notice

Pendant longtemps, “Burn Notice” est resté ma série préférée et ce en grande partie grâce à la relation entre le personnage principal Michael Westen et sa mère Madeline. Quand vous vous rendez compte que votre fils est un espion à la retraite avec un rythme de vie aussi dangereux que lors de ses grandes heures, il est peu probable que vous restiez dans les environs. Au contraire, Madeline ne fuit pas son fils (elle l’invite à diner autant que possible lui et ses dangereux amis), mais dans plusieurs cas elle est souvent son dernier recours pour certaines missions. Son coté moralisateur le lus souvent mis à l’avant, Madeline et son fils n’arrêtent pas se disputé et ne sont d’accord sur pratiquement aucun sujet. Ce qui rend leurs interactions d’autant plus hilarantes. En gros la mère parfaite quand on est un fils assez têtu avec des aptitudes élevés en espionnage.

 

4- Sheldon and Mary Cooper in “The Big Bang Theory

The Big Bang Theory
The Big Bang Theory

Quand on est un génie, avoir une mère religieuse c’est vraiment, mais alors vraiment pas facile. Non seulement “The Big bang Theory” nous fait marrer en nous rappelant la constante opposition entre science présenté par Sheldon et religion présenté par sa mère. Vu que Sheldon lui même s’apparente à un gros bébé, Mary Cooper à chaque fois qu’elle est présente dans un épisode applique sa religieuse sévérité en parallèle à la tendresse et amour dune mère. Mais comme elle le rappel souvent, avoir un fils aussi pénible que Sheldon peut s’avérer être une tâche lui demandant de redoubler ses prières au bon Dieu. Et après avoir entendu Sheldon de nombreuses fois dire “I’m not crazy my mother had me tested” (je ne suis pas fou, ma mère m’a fait testé); c’était assez confortant de l’entendre confirmer elle même ses propos.

 

5- Charlie and Evelyn Harper in “Two and A Half Men

Two and a Half Men
Two and a Half Men

Hahahaha, je ne pense pas que je puisse commencer l’explication de cette relation autrement que par un fou rire. Mère et fils ne se sont jamais aussi détestés que dans cette série. Bien sur détester c’est un bien gros mot mais à chaque fois que c’est deux ce partageaient l’affiche d’un épisode, les coup-bas, les répliques cinglantes, messes basses et dans certains superbes épisodes ‘an all-out war’. Évidemment me direz vous, sous toute cette véhémence se cache de l’amour entre les deux personnages. Si c’est le cas, ils le cachent bien. Définitivement l’un des positifs de la série entière la relation entre Charlie et sa mère ressemble beaucoup à celle d’un vieux couple qui ne s’entend plus depuis trop longtemps.

 

6- Norman and Norma Bates in “Bates Motel

Bates Motel
Bates Motel

Probablement la relation mère-fils la plus fusionnelle de ma liste, Norman et Norma Bates forment un couple assez difficile à expliquer. Le désire de protéger l’autre est partagé par les deux membres ce qui créent des situations assez inquiétante. Avec une attraction presque sexuel mais définitivement maternel, Norma non seulement protège Norman, mais est aussi jalouse de quelque fille que ce soit qui approche son fils. Si ça peut être explicable par les sentiments qu’une mère a pour son enfant, le fait que Norman soit jaloux et tellement possessif qu’il refuse à sa mère de sortir avec d’autres hommes après la mort de son père. Le fils tuerait probablement pour sauver sa mère et la mère tuerait définitivement pour sauver son fils… ou bien est-ce l’inverse?

 

7- John and Sarah Connor in “Terminator: the Sarah Connor Chronicle

TERMINATOR : The Sarah Connor Chronicles
TERMINATOR : The Sarah Connor Chronicles

Que faire lorsque votre fils est destiné à être le sauveur de l’humanité et que les ennemis du futur envoient régulièrement des machines et androïdes pour l’éliminer? Faire comme Sarah Connor, le protéger coute que coute même de lui même. Sarah Connor est une mère dévouée quoique traumatisée après avoir éviter la mort lors du “Terminator” de 1984. Elle est au courant du sombre destin de l’humanité et est  prête à tout pour que son fils survive. Comme je le disais tantôt, la dévotion. La réciproque n’est pas toujours le cas, pour quelqu’un qui sait à quel point sa vie est en danger, John Connor est assez insouciant. Effectuant le minimum syndical requis, il ne rend pas la tache facile à sa mère. Still, on est conscient qu’il est conscient des efforts que sa mère fournit et il a pu lui montrer sa gratitude à plusieurs reprise. Mention spéciale pour Lena Headey qui apparait pour la deuxième fois dans la liste après Cersei et qui est définitivement l’actrice la plus Badass qui existe dans le secteur (I mean, she was Leonidas’ wife).

Kansas City Shuffle…

Advertisements