Sinon bonjour les gens, et les autres aussi… même ceux qui ne répondent jamais.

Nous voici donc à la troisième et dernière partie du recap de mon marathon de films James Bond. Cette dernière partie me parle un peu plus parce que ce sont avec ces James Bond que j’ai grandi. Et surtout, c’est avec Judi Dench dans le rôle de « M » que j’ai connu le personnage.

Avant de plonger dans les ères Pierce Brosnan et Daniel Craig, je tiens à saluer les différents acteurs qui ont joués dans la majorité des films James Bond. Bernard Lee (dans le rôle   de “M”), Lois Maxwell (dans le rôle de Miss Moneypenny) et Desmond LLEWELYN probablement celui qui détient le record ayant apparu dans 16 films James Bond entre 1964 et 1999 dans le rôle de « Q ».

m-bernard-leemoneypenny-maxwellDesmond-Llewelyn

 

  • The Pierce Brosnan Elevation

James_Bond_(Pierce_Brosnan)_-_Profile

Peut-être je ne suis pas très objectif par rapport à Pierce Brosnan vu que j’ai connu le personnage de James Bond quand il le jouait, mais je pense en toute sincérité que Brosnan était un bon James Bond. Isolé de toute comparaison avec ses prédécesseurs et son remplaçant, Pierce Brosnan faisait le travail. Il était suave, charmeur, il rendait les scènes d’action intéressantes et il avait par-dessus toute une bonne alchimie avec le nouveau « M » qui était joue par Judi Dench, les deux étant introduit au même moment.

Le véritable problème avec ces James Bond et beaucoup vous le diront, c’est que les nouveaux films avaient perdu leur attrait en tant que films d’espionnage. Surtout avec la saga « Mission Impossible » qui offrait des histoires similaires. Mais plus qu’autre chose, si vous me permettez d’exposer mon avis, je pense que la qualité de ces films a été réduite par cette volonté qu’avaient les réalisateurs et les maisons de production dans les années 90 à offrir du grand spectacle au public. Avec l’avancement technique dans la création d’effets spéciaux beaucoup de productions se sont lance dans des projets qui se reposaient plus sur a quoi le film ressemble plutôt que ce qu’il est. Je ne dis pas que c’est nécessairement une mauvaise chose, on a bien eu droit à la saga « Jurassic Park » grâce à ça. Mais en ce qui concerne les James Bond, cette tactique paraissait comme un effort vers un renouvèlement dans le but, dans un certain dégrée, de se re-populariser auprès d’une nouvelle génération. Je dois rappeler quand même que six ans sont passés entre le dernier film de Timothy Dalton « License To Kill » en 1989 et le premier film de Pierce Brosnan en 1995. Les enfants des années 90 avaient besoin d’un James Bond en phase avec leur époque.

Donc, pendant quatre films, Pierce Brosnan nous a entrainés dans des aventures de James Bond plus incroyables les unes que les autres. Et quand je dis incroyable je veux dire littéralement hors de ce monde. À chaque film on nous présentait des situations plus improbables les unes que les autres et James Bond s’en sortait toujours in-extremis avec des gadgets plus improbables les uns que les autres. Chaque film nous donnait deux bonnes heures de divertissement, malheureusement, c’était difficile de les prendre aux sérieux. La saga James Bond était passe de plausible a définitivement improbable.

  • The Daniel Craig Reinvention

Daniel-Craig-Is-James-Bond

Bon, déjà je ne sais pas trop comment gérer cette période de James Bond. Casino Royale, le film de Daniel Craig en tant que James Bond, je ne sais pas si c’est sensé être un reboot ou pas. En général lorsqu’un nouvel acteur obtient le rôle de James Bond, la transition est fluide et l’histoire continue normalement. Néanmoins, au début de « Casino Royale » James Bond n’est pas encore agent 007. Et on nous rappel même qu’il n’a tué que deux personnes lorsque le générique commence. A une époque il y avait une théorie qui circulait en ligne expliquant qu’en fait le nom même James Bond est un nom de code qui est passe d’agent en agent. Mais les James Bond précédant réfutent cette théorie vu que, au moins jusqu’au James Bond de Timothy Dalton, certains évènements des premiers films étaient mentionnés comme le fait que James Bond ait été marie a un moment. Bref si vous avez une plus claire idée, de la partager s’il vous plait.

Bref l’ère Daniel Craig est marquée par le réalisme et la brutalité dans les films. Fini avec les histoires à dormir debout faites pour les films d’action Hollywoodiens. Clairement, avec « Casino Royale », « Quantom of Solace » et « Skyfall », on revient au feeling des James Bond d’avant avec en focus les histoires, et non les effets spéciaux. On chuchotera un merci à la saga « Bourne Identity » pour avoir en quelque sorte suscité cette réinvention de James Bond. Beaucoup diront que Daniel Craig est un meilleur James Bond que Sean Connery l’a été. Probablement pas. Mais dans le classement il est tout là-haut. Ce qui manque à ce nouveau James Bond c’est une occasion de de vraiment faire son boulot. En d’autres termes être un espion. C’est à mon avis la grosse différence entre les premier James Bond et ceux plus récents. Avec un peu de chance #SPECTRE ira aux sources cette fois ci et nous proposera un peu plus de scènes d’espionnage.

Petite parenthèse, dans ma vie il n’y a que trois actrices avec lesquelles j’aimerai être. ScarJo pour des raisons évidentes, Rachel McAdams (checkez la nouvelle saison de True Detective) et, grâce à « Casino Royale », Eva Green. Pour une rare fois dans un James Bond, on nous proposait un personnage féminin réaliste, qui n’avait pas besoin de se déshabiller pour attirer notre attention. Pour ça et beaucoup d’autre raison, la série de film James Bond à l’ère Daniel Craig est probablement la plus réussie de toutes. Et je pense que les deux prochains marqueront un nouveau cap dans l’histoire de cette saga qui a encore de belles années devant elle.

P.S : je vote Idris Elba pour être le prochain James Bond… I mean, who wouldn’t ?

Même si j’aime la chanson de « Skyfall » par Adele, je suis désolé la seule chanson qui me reste en tête est celle du générique d’ouverture de « Casino Royale » (d’ailleurs je m’en vais la réécouter).

Personnellement je préfère « Casino Royale » a « Skyfall » #JdcJdt

Kansas City Shuffle

 

Advertisements