Hannibal-KeyArt-03-16x9-1
HANNIBAL

 

Sinon bonjour les gens, et les autres aussi… même ceux qui ont arrêté de répondre.

Je voudrais bien vous parler de la pléthore de séries qui a débuté cette dernière semaine mais un gars beaucoup plus intelligent que moi m’a dit un jour qu’un model ne commence à se dessiner qu’à partir de trois points. J’aborderais donc les nouvelles séries et épisodes de cette rentrée après avoir vu leur troisième sortie.

Bref, si je suis d’humeur à écrire aujourd’hui c’est pour rendre un dernier hommage à « Hannibal ». Une série qui nous a été annulée cette année, après trois saisons. Bizarrement, j’ai fait référence à Hannibal dans plusieurs de mes revues mais jamais fait de revue de la série elle-même.

« Hannibal » est adapté de la série de livre de Thomas Harris centrée sur le personnage Hannibal Lecter et son cannibalisme et tout ce que ça inclut comme conséquences. Les mêmes livres sont la source des films « Le Silence des Agneaux », « Dragon Rouge » et « Hannibal » (« Le Sixième Sens » aussi mais bon, je privilégie Anthony Hopkins dans le rôle éponyme). Déjà autant que je sois clair, même après trois saisons, je ne suis toujours pas d’accord que sur la création de cette série. Pour moi, les films sont tous simplement parfait (en examinant minutieusement je suis sur je peux trouver des problèmes) et avec tout le respect et l’amour que j’ai pour Mads Mikkelsen Anthony Hopkins reste indétrônable (non mais!). Mais je dois avouer que j’ai pris vachement de plaisir à suivre la série jusqu’à sa dernière demeure.

Sinon pour être totalement honnête, « Hannibal » était dans le top 5 des meilleures séries diffusées sur le câble. Chaque épisode était une expérience à part entière. Je pourrais discuter en longueur sur les mouvements de cameras, les montages, les effets spéciaux, la cinématographie de cette série mais ça ne serait toujours pas assez. En d’autres termes, Hannibal était simplement une Masterclass de production cinématographique. Que ce soit l’image ou le son, à chaque fois j’en ressortais bluffé. Si je devais tenter une comparaison je dirais, pour ceux d’entre vous qui ont vu « Ant-Man » chaque épisode d’Hannibal ressemblait à l’univers subatomique dans lequel le héros Scott Lang se retrouve dans le troisième acte du film. Pire, dans la dernière saison, chaque épisode donnait l’impression d’avoir pris du LSD en étant sur des montagnes russes… oui vraiment. Et c’est de là que mon problème nait : les graphiques sont tellement captivants qu’au final on oublie d’écouter ou de se concentrer sur ce qui est dit. Ça peut être problématique quand on regarde l’épisode live et pas sur son laptop où on peut juste revenir 10 secondes en arrière.

Bref. Je dois aussi avouer que trois saisons c’est pratiquement idéal pour ce genre de série. Quand les deux personnages principaux jouent au chat et à la souris, ça ne peut rester intéressant que pour un certain nombre d’épisodes. Sinon ça devient très répétitif et presque ennuyeux. Mais à chaque saison, Hannibal a su comment rester dans ce même thème, mais à chaque fois en innovant un peu. Par exemple, au début de la troisième saison, Hannibal est dans un hôpital psychiatrique. Et même si le jeu entre lui et Will continue, la nouvelle dynamique change tout.

En parlant de dynamique, que serait une série sans les personnages secondaires. Notamment Lawrence Fishburne dans le rôle du Capitaine Jack Crawford (tellement content qu’il ait quitte son rôle dans les experts pour celui-ci). Et aussi Gillian Anderson dans le rôle du Dr Bedelia, la psychiatre d’Hannibal. Certains d’entre vous (qui sont aussi en train de faire leur marathon) la reconnaitront par son rôle dans « X-files » (dont le retour est d’ailleurs prévu pour l’année prochaine). Mon problème avec la série c’est que au départ, « Hannibal » s’était présenté comme une série dans laquelle aucun personnage n’est à l’abri de se faire horriblement tuer. Par exemple, quand Hannibal a tué la détective asiatique ou bien quand il a tué Abigail, pour qui j’ai le plus grand crush du monde mondial. Parenthèses : je ne pense pas tant que ça que ce soit sur l’actrice que j’ai un crush, mais plutôt sur le personnage que j’aurais voulu voir explorer un peu plus. J’ai toujours eu un crush sur les personnages féminins à forte caractéristique et à la limite de la psychopathie meurtrière, par exemple, Alice Morgan dans « Luther », Irène Adler dans « Sherlock » et Hannah McKay dans « Dexter ». J’aurais donc aimé voir Abigail devenir une sorte d’apprenti dans l’art de tuer ‘A la Hannibal’. Mais bon, beggars can’t be choosers.

Je disais donc, au départ « Hannibal » se voulait une série dans laquelle aucun personnage n’était à l’abri. Mais au fil des saisons, de moins en moins de personnages ont été tués. Même s’ils devraient l’être. Franchement, ils ont survécu tellement de situations auxquelles personnes ne pourrait survivre, ça reste définitivement un mauvais point pour moi. Ils auraient mieux fait de les tuer et d’introduire de nouveaux personnages. Parce que à la fin, on se dit que même le saut de l’ange dans le dernier épisode, il est fort probable qu’ils y aient survécu.

En tout cas, « Hannibal » est tout simplement un délice à regarder. Surtout parce que la majorité des épisodes nous montre Hannibal en train de préparer des plats tellement exquis, on a envie d’oublier qu’en fait la viande utilisée est humaine. A mon avis, la manière dont les scènes de cuisine ont été filmées les rende beaucoup plus intéressantes que la majorité des émissions culinaires qu’on peut trouver sur le câble.

En parlant de nourriture, il faut que je vous laisse. Je pense je vais aller fouiller les recettes d’Hannibal sur Google et en faire pour un de ces grandioses diners dont seul Hannibal a le secret, même si ça risque de me couter une jambe (see what I did here ?).

« Hannibal » est une série dont on aurait pu se passer mais on est vachement contente qu’elle existe. Elle regroupe tout ce qu’on attend d’une bonne série, et nous donne de la bouffe en cadeau. Je ne peux que vivement vous la recommander. Vous ne serez pas déçu (du moins pas totalement). De plus Mads Mikkelsen est tellement enivrant dans ce rôle… définitivement captivant.

Hannibal : 8/10

P.S. : Je voulais donner un 9/10 mais vu que la série a été annulée, on ressent dans la deuxième moitié de la troisième saison une certaine précipitation dans l’avancée de l’histoire. Comme si certains éléments qu’ils avaient prévus pour une éventuelle quatrième saison ont été bâchés dans la troisième. C’est dommage mais je les comprends aussi, quitte à s’en aller, autant le faire avec un Bang.

 

Kansas City Shuffle

Advertisements