marseille-tvisjustabox-2

Sinon Bonjour les gens, et les autres aussi, même ceux qui ne répondent jamais.

Ça fait un bail que je n’ai rien écrit, faute de temps. Mais je suis de retour, et comme le titre le suggère, aujourd’hui on parle de la première sortie Française de la plateforme de streaming Netflix.

« Dis, Netflix, qu’est-ce qu’on fait ce mois ?

La même chose que tous les mois, Tenter de conquérir le monde »

(Si tu ne saisis pas la référence…. Google ‘Minus et Cortex’)

Bref, « MARSEILLE » est la première série issue d’une coproduction entre La France et Netflix, avec en tête d’affiche Gérard Depardieu et Benoit Magimel. MARSEILLE, c’est l’histoire du maire de la ville de Marseille, Robert Taro (Gérard Depardieu) qui après des années au pouvoir se prépare à prendre sa retraite politique et à installer à la tête de la ville son protégé, Lucas Barres. Malheureusement, Lucas Barres, joué par Benoît Magimel, a un changement de cœur et plutôt que d’attendre patiemment que le pouvoir lui soit donné il décide de l’arracher des mains de Taro, littéralement. On est donc embarqué dans un univers de corruption, trahison, secrets, drogues, gang, etc. etc. en gros, un mardi normal chez les politiciens.

Déjà, j’ai été surpris, que la saison ne comporte que 8 épisodes, comparé à la formule originale de Netflix selon laquelle chaque série originale s’étend sur la longueur de 13 épisodes. Et je dois admettre c’est pour le mieux. Ça m’a demandé tellement d’efforts de parvenir jusqu’à la fin de cette série. Si elle avait contenu 13 épisodes je pense que j’aurais abandonné en cours de route.

Comme vous pouvez le déduire, non, je n’ai pas du tout aimé « MARSEILLE ». La série souffre horriblement d’un manque de balance, non seulement entre les différentes histoires qu’elle essaye de raconter mais aussi entre les différents jeux d’acteurs. Depardieu et Magimel sont tellement au-dessus du lot qu’une fois la camera tournée vers le reste du cast, on perd très vite tout intérêt. Du moins « je » perds vite tout intérêt.

Le gros souci de « MARSEILLE » et je n’arrive pas à trouver une meilleure expression pour, c’est que la série est beaucoup trop Française. De ce fait, si les séries Françaises ne sont pas votre fort, vous aurez autant de mal que moi à traverser ce supplice. Oui c’est littéralement un supplice. Récemment un des commentaires qui a surgit des du festival des Ecrans Noir au Cameroun était « Il faut que les séries produites par les Camerounais s’adressent à tout le monde.‪#‎ecransnoirs2016 ». Une citation venait directement des représentants de Canal+ si je ne me trompe. Citation qui m’a bien fait marrer je dois avouer. Vu que « MARSEILLE », qui était sensée représenter la France sur la scène internationale qu’est Netflix, est la probablement la série la plus française du lot. Si je pouvais je m’expliquerais mieux. Voilà, « MARSEILLE » c’est comme un mélange de « Plus Belle la Vie » et « House of Cards » mais dans ledit mélange, le créateur de la série a versé plus de PBLV que de HoC.

marseille-tvisjustabox-1
Bref, tout n’est pas à jeter dans cette série. Au-delà de Depardieu et Magimel qui font ce qu’ils peuvent pour sauver le bateau de ce naufrage, il y a la touche française que j’ai appréciée le plus : à la fin de chaque épisode, on a le plaisir d’entendre des chansons qui représente le cœur de la culture Française. Et le générique de début, tellement entrainant, avec des sonorités orientales et des graphiques qui réussissent à nous convaincre que l’épisode qui suit sera bon.

Au final, s’il y a un aspect rédempteur a cette série, c’est la cinématographie. La ville de Marseille est présentée sous ses plus beaux angles, sous ses plus belles couleurs, a moins bien sûr que ceci est dû à la magie du cinéma et tout ça a été filmé dans une autre ville. Ce ne serait pas la première fois.

En bref, « MARSEILLE » est une totale déception et un faux pas pour Netflix. A ce moment, je n’ai pas de news concernant soit la saison de la série, soit d’une autre série originale coproduite par les Français et Netflix. Mais peu importe le temps que ça met, c’est évident que le géant du streaming ne s’arrêtera pas si tôt dans sa conquête du monde.

MARSEILLE : 3.5/10

Mais ne vous tenez pas qu’à ma note, regardez la série vous-même. Peut-être vous l’aimerez plus que moi.

P.S. Une chose que j’ai vraiment eu du mal à digérer c’est cette tentative qu’a eu la série de faire du trash (nudité, sexe, violence, langage, etc.). Elle essaie beaucoup trop, et ça se voit, surtout quand ces scènes sont introduites gratuitement sans avoir de réel impact sur l’histoire en cours, ni sur les personnages concernés.

Advertisements